Exposition


Du 07 mars au 21 avril 2020 à l’Espace Lézard --- Vernissage le 06 mars à 18h30 - Entrée gratuite


Elise Grenois

- À corps perdu(s) -

Les matières périssables me fascinent, ce qui mue, ce qui meurt, ce qu’il en reste.

Mes productions émanent toutes d’une réflexion sur l’inscription des choses dans le temps, réflexion que je déploie à travers des formes et des matériaux induisant des cycles d’existence différents, plusieurs vies et morts, dans un même espace.

D’un côté des formes naturelles, dans le sens où elles naissent d’elles-mêmes, que je prélève, révèle, et conserve grâce à certaines caractéristiques du moulage (cf. Espace Intermédiaire n°2 et 3). De l’autre, celles qui sont chargées d’intentions, manufacturées, où l’on retrouve des choix esthétiques et/ou fonctionnels. Dans ce cas, j’utilise le moulage pour les multiplier puis les déformer en usant de matériaux instables, tel que la paraffine (cf. Le paysage d’après et Dok).
L’omniprésence du moulage est révélatrice, « je » n’est jamais sujet direct du verbe former, je ne forme jamais, je préserve ou j’altère.

Les sculptures les plus récentes marquent un changement de statut du moulage dans mon travail. Reconsidéré comme le vaste territoire de recherche qu’il est, au-delà de sa fonction. Je m’attache à relever les éléments sous adjacents, qui floutent son statut et rendent poreux ses modes d’existence. Le moule empreinté sur nature a une troublante ressemblance avec une cicatrice temporelle. Je crois que c’est pour cette raison que j’aime tant les moulages, ces choses résiduelles, coincées entre deux espaces (temps).

Elise Grenois

Visite en groupe sur rendez-vous avec notre médiateur-trice
au 03 89 41 70 77 ou par mail : mediation@lezard.org

Dossier pédagogique disponible en cliquant sur ce lien.

Visuel : © Elise Grenois

Elise Grenois – À corps perdu(s)