David Linx & Michel Hatzigeorgiou

Vendredi 22 novembre 2019 à 20h30 au Grillen
Tarifs 18€, 15€, 6€ - Jauge limité - Places assises non garanties


David Linx & Michel Hatzigeorgiou
«The wordsmith»

Jazz vocal & basse
Victoires du Jazz 2019 - Voix


La présentation de ce nouveau duo est une exclusivité en France !

Si le chanteur belge David Linx est installé en France depuis près de 20 ans, il reste bruxellois de cœur et c’est en toute amitié qu’il a eu envie de préparer un nouveau répertoire avec son compatriote Michel Haztigeorgiou, formidable bassiste électrique, connu pour être l’un des membres du fameux groupe Aka Moon et accompagnateur des plus grands jazzmens (Toots Thielmans, Mike Stern, Philipp Catherine…).

Un duo intime sur un répertoire de compositions personnelles et de reprises de titres gorgés de soul music (Al Jarreau, Jimmy Hendrix…).

Vocaliste unique en son genre, David Linx a reçu récemment le prix Octave d’Honneur  en Belgique pour l’ensemble de sa carrière, le Prix Edison pour le meilleur album de l’année 2017 (« Brel » avec le Brussels Jazz Orchestra). Il a été de nombreuses fois récompensé en France : Prix Charles Cros, Prix de l’Académie du Jazz.

"The Wordsmith", ou “le forgeron des mots” réunit ces deux amis de longue date autour d’un album singulier : un duo basse-chant.

David Linx (voix) & Michel Haztigeorgiou (basse electrique)

Jauge limitée - Places assises non garanties.
Le Grillen - 19 rue des Jardins - Colmar
Pré-achat recommandé : Espace Lézard / Fnac / France Billet
Lien Fnac : www.fnacspectacles.com

Varda Schneider – S.K.G.A.O.A.

Exposition


Du 09 novembre au 18 décembre 2019 à l’Espace Lézard --- Vernissage le 08 novembre à 18h30 - Entrée gratuite


VARDA SCHNEIDER

- S.K.G.A.O.A. -

Cette exposition donne à voir un ensemble de peintures et dessins réalisés au cours des deux dernières années, en Inde et au Népal. L’immersion dans un pays étranger est une source d’enrichissement et d’élargissement de mon horizon artistique, par ce qu'il peut avoir de différent mais aussi parce que le voyage rend mon regard plus attentif et mon esprit plus perméable. Je suis profondément influencée par l'environnement dans lequel je travaille, j'y puise mon inspiration, en extrait des formes et des couleurs qui ressurgissent dans ma peinture.

Le titre, S.K.G.A.O.A, reprend les lettres présentent dans la peinture du même titre, initiales du complexe résidentiel dans lequel j’ai vécu et travaillé l’hiver dernier à Goa en Inde.

Dans ma pratique, le point de départ d’un tableau est toujours une couleur, ou deux. Ce choix naît  généralement de l’expérience même de la couleur, de sa rencontre dans un espace et une temporalité externes au travail. Que ce soit un duo de couleurs qui, par leur réunion ou bien leur rencontre fortuite, fait naître en moi une vibration particulière, ou une couleur qui, à elle seule, met en branle mon navire : il s’agit toujours d’une émotion forte, un choc rétinien, un émerveillement, une jouissance. Ce peut être n’importe où et n’importe quand. La terre rouge d’un sol indien depuis la fenêtre du train, l’association d’une chemise bleue et d’une veste ocre, l’apparition d’un prunus dans un paysage vert, le rose  du  gingembre et le vert du wasabi en mangeant des sushis, le rouge dans une peinture finlandaise rencontrée par hasard... La couleur est avant tout ce qui  me donne envie de peindre.  À partir de ce choix initial se posent les suivants, ceux qui viennent au fur et à mesure de la peinture. Chaque couleur et formes sont pensées en fonction de celles déjà présentes,  pour créer une harmonie, les réveiller, ou les mettre en danger et devenir geste perturbateur. Il en va de même pour la composition, elle se construit au même rythme que la peinture. Ensuite, ce qui m’intéresse c’est d’instaurer un jeu avec le spectateur, de lui donner une forme de liberté en contrebalançant l’autorité d’une place et d’un point de vue idéal, qu’impose la frontalité du tableau, par l’insinuation d’un doute quant à ce qui est donné à voir. Je souhaite dynamiser la réception du tableau en créant une oscillation entre espace ouvert et fermé, entre espace illusionniste et espace physique. Pour cela, j’essaye de cultiver l’héritage d’une certaine conception du tableau qui s’ouvre vers l’intérieur, comme une fenêtre sur un espace tridimensionnel, mais je tente également de distinguer ma pratique de cette tradition classique en y affirmant des ouvertures du XXe siècle comme la matérialité de la peinture et du support. Il s’agit de flouter les repères, créer la confusion entre le centre et le bord, le haut et le bas, le dessus et le dessous, le mouvement et l’immobile, la figure et l’abstrait, le dedans et le dehors. Le but n’étant pas de rendre la composition bancale puisqu’au contraire tout au long de la fabrication d’un tableau je cherche à atteindre l’équilibre, mais pour que la réception, l’appréhension du tableau elle-même soit vacillante. Je cherche à pousser le spectateur vers une expérience de la peinture. Ainsi la notion d’espace est très importante, au sein du tableau d’abord, que je pense comme un espace projectif qui s’ouvre dans la profondeur des plans successifs et peut se refermer subitement sur la brutalité d’un aplat ou la matérialité d’un geste de peinture. Mais également celui dans lequel évolue le spectateur. Que ce soit par l’utilisation d’objets, l’extraction de formes d’une peinture reproduites en trois dimensions ou dans l’accrochage lui-même, mon travail tend vers l’utilisation, la contamination de l’espace de monstration pour qu’il devienne une prolongation de la peinture, comme un écho à l’espace pictural. Cela permet un aller-retour entre le déplacement du spectateur vers l’espace de la peinture et celui de la peinture dans l’espace de monstration. Le passage entre ici et ailleurs n’est alors plus unidirectionnel.

- Varda Schneider

Visite en groupe sur rendez-vous avec notre médiateur-trice
au 03 89 41 70 77 ou par mail : mediation@lezard.org

Dossier pédagogique disponible sur demande.

Visuel : © Varda Schneider, Sans titre, 2019

MISC – Jazz

Vendredi 06 décembre 2019 à 20h30 au Grillen
Tarifs 12€, 10€, 6€  - Places assises non garanties


MISC

Trio Jazz - Québec


Bien enraciné dans son histoire sans renier son époque, le trio explore le jazz dans une perspective d’ouverture et de cohésion d’ensemble. Depuis leurs débuts, les trois musiciens ont à cœur de se réinventer et de sortir du canevas du trio jazz traditionnel. Pour leur spectacle éponyme, le trio souhaitait conserver cette ligne directrice tout en poussant plus loin le travail de réflexion et d’exploration afin de créer un jazz nouveau, hybride et audacieux. Misc présente un spectacle hybride composé d’oeuvres originales tirées de leur plus récent album et de reprises d’artistes.

Jérôme Beaulieu : piano / William Côté : batterie / Philippe Leduc : contrebasse

Réseaux sociaux et sites web

Facebook : www.facebook.com/bandmisc

Instagram : www.instagram.com/misc_band

Twitter : www.twitter.com/trio_jb

Site web : http://www.misc.band/

Soundcloud : www.soundcloud.com/triojeromebeaulieu

Bandcamp : https://miscband.bandcamp.com/

 

Places assises non garanties.
Le Grillen - 19 rue des Jardins - Colmar
Pré-achat recommandé : Espace Lézard / Fnac / France Billet
Lien Fnac : www.fnacspectacles.com

Ispolin

Vendredi 04 octobre 2019 à 20h30 à l'Espace Lézard
Tarifs 10€, 8€, 6€ ! Jauge 50 places. Pré-achat recommandé !


ISPOLIN

Chant Bulgare


Trois voix faites femmes pour une ode au corps du chant bulgare. Trois voix prenant de la hauteur, puis le jeu de gorge des géantes miniatures commence. Quand l’une s’avance, une autre la hisse plus haut encore. Quand deux se joignent, la troisième prépare son ascension. Ensemble, elles forment le trio Ispolin, chœur volage fait de rebonds et de rêveries, insufflant à des chants centenaires l’air contemporain qu’elles respirent.
Diane Bucciali, Camille Mandleur, Clara Weil : Chant

Prévente Lézard, Fnac, France Billet
Lien Fnac : www.fnacspectacles.com

L’autre connexion

Vendredi 27 septembre à 20h - Projection au Cinéma CGR - Soirée spéciale Pédagogies alternatives

En partenariat avec l’école Matthias Grünewald - 2019 la pédagogie Steiner fête ses 100 ans !


L'autre connexion

Documentaire de Cécile Faulhaber - 42min

Ce film présente un modèle d’éducation basé sur les cultures indigènes, par une immersion totale dans la nature sauvage. L’école Wolf, sujet du film, se situe au Canada, en Colombie Britannique sur l’île de Salt Spring. Les enfants y explorent trois jours par semaine, quelle que soit la météo, la connexion profonde à la nature, aux autres et à eux-mêmes. Le reste de la semaine ils étudient les matières classiques. Découvrez l’histoire d’une quête de connexion, à travers le regard de la réalisatrice, des éducateurs, des parents et des enfants.

Projection suivi d’une rencontre avec :
- Clément Defèche, professeur de sciences, École Mathias Grunewald pédagogie Steiner, Wintzenheim-Logelbach
- Cécile Choley, membre de l’association des Jeunes Ambassadeurs pour le Climat (JAC) et représentante de la jeunesse française aux négociations climatiques internationales auprès du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.
- Héloïse Rozet, École démocratique Rhizomes de Mutersholz, et facilitatrice à NovAgora, école démocratique STRASBOURG

Tarifs  : 6,50€ - 5€* *détenteur carte adhérent Lézard

Temps Fort Marionnette – 10ème édition

 FESTIVAL

TEMPS FORT MARIONNETTE

- 10e édition -


Du Jeudi 17 au Mercredi 23 octobre 2019

Sous Chapiteau au Gymnase Anne Frank Colmar

Jeudi 17 octobre 2019

à 14h15 : Séance scolaire
à 16h : Inauguration du Festival
à 16h45 : Y aura-t-il de la dinde à Noël ?
Cie Les Imaginoires
Tout public à partir de 3 ans / 40 minutes / Marionnette sur table

Dans ce monde là, les oiseaux ne volent pas. Ont-ils oublié ? Dans leurs cages dorées, Petite caille et Ma colombe, vivent d’amour et d’eau fraiche. Pigeon déglingué ne connaît que la rue et Ginette pond à la chaine : elle doit tenir la cadence... Notre héros, un petit moineau tombé du nid, voudrait pourtant voler ! En rencontrant Chouette la philosophe, il s’aperçoit qu’un ailleurs existe et qu’une autre vie est possible. Sous l’œil sceptique de ses congénères, il va tenter l’impossible et suivre les traces du Colibri rencontré dans ses rêves... Sa curiosité et sa persévérance risquent bien de remettre en question le menu de notre réveillon !
Un spectacle de marionnettes sur table, fait d’humour et de fantaisie pour petits et grands, qui célèbre la force de l’imaginaire et le plaisir d’inventer son propre chemin.

En voir plus : https://www.lesimaginoires.com/

Vendredi 18 octobre 2019

à 19h : Labaz
Apéro-concert
Musique turque psychédélique  – tout public

À base de riffs microtonaux, de kicks entraînants et de drones modulaires, inspiré de rythmes arabes, de psychédélisme turc et de hip-hop des Balkans, LABAZ se déhanche avec comme seul credo : le Dancefloor.

https://labaz.bandcamp.com/releases

Samedi 19 octobre 2019

à 15h : La porte du diable
Cie Les Royales Marionnettes  de Belgique
Tout Public à partir de 5 ans, 45 minutes

Issus d’une illustre famille de marionnettistes liégeois, ils réapparaissent chaque printemps. La vieille charrette à bras familiale est tirée sur la place.
Didier grogne quelques mots, empoigne les gamins turbulents et apostrophe les parents mal élevés qui confondent son castelet ambulant avec leur télévision. Tandis que le cadet harangue la foule, l’aîné installe ses vieilles marionnettes sur la charrette.
« Approchez, nos marionnettes font grandir les enfants et rajeunir les vieillards ! Vous n’aurez pas l’air plus bête ici qu’au football ! »
Le ton est donné : un spectacle mêlant tradition et actualité, engagé,  haut en couleurs, où  adultes et enfants s’amuseront du jeu des marionnettes pour les uns, de la truculence des comédiens pour les autres.

En voir plus : http://www.lesroyalesmarionnettes.be/spectacles/la-porte-du-diable/

Dimanche 20 octobre 2019

à 15h : Papier Ciseaux Forêt Oiseaux
Cie Groenland Paradise
5 ans et +, 50 minutes, théâtre de papier

« Tiens, elles s'appellent Nathalie et Nathalie... Et là, sous nos yeux, l'air de rien, elles réinventent un conte enchanté joyeusement foutraque ! Elles découpent des langues de papier, plantent des crayons, changent de rôles comme de couronnes, chantent à tue tête et nous donnent à voir le grand plaisir de jouer avec peu de choses. Dans cette histoire intemporelle, vous découvrirez une reine devineresse, un roi amoureux, un animal mythique, une météo chaotique, un peuple en colère et un chevalier à la Monthy Python, cataclop, cataclop … » Un spectacle d'une grande liberté, léger comme du papier de soie, qui rappelle aux enfants que l’imagination s’attrape en jouant et qu'on peut inventer tout un univers avec juste du papier et des ciseaux !

Papier Ciseaux Forêt Oiseaux

Lundi 21 octobre 2019
à 15h et  à 16h30 : Minus Circus

Cie De Fil et d’Os
De 1 à 4 ans, 30 minutes, cirque de valise marionnettique
! Attention jauge 40 places – pré-achat conseillé !

Linka déverrouille son énorme valise et le chapiteau du Minus Circus se déploie sous vos yeux. Lumière, musique, la piste s’offre aux danseurs de Kazatchok, à la famille d’acrobates, à l’Homme le plus fort du monde, à la funambule qui danse avec la lune... Sous le nez d’un clown qui porte son rêve à bout de doigt, Linka s’amuse et réinvente son petit monde.

En savoir plus : http://www.ciedefiletdos.fr/minus-circus

Mercredi 23 octobre 2019

à 15h : Nez pour s'aimer
Cie Les Pêcheurs de rêves
4 ans et +, 1h, clown & objets

Krapote et Za se rencontrent lors d’un tournoi de « Costauds ». Si Krapote est prête à tout pour gagner, ce n’est pas le cas de Za qui préfère conquérir le cœur de son adversaire plutôt que la victoire.
Dans un bain bouillonnant d’humour nos deux clowns s’apprivoisent avec démesure et candeur. Leur incandescence nous promène de surprises en prouesses… Au menu : clowns bruts, presque du mat chinois, pas tout à fait du pole danse, « magipulation » d’objets, tango désargenté, féerie sans prince charmant et art culinaire… Un voyage vers une autre planète, une belle histoire d’humour, une aventure à rire à leur côté…

Nez pour s’aimer

 

NEZ POUR S'AIMER - Les Pêcheurs de Rêves from Les Pêcheurs de Rêves on Vimeo.

Tarif unique pour chaque spectacle / concert : 3€

! Attention jauges réduites – pré-achat conseillé !
Prévente : Lézard, Fnac, France Billet
 

Lieu des spectacles :
Sous le Chapiteau des Pêcheurs de Rêves, installé au Gymnase Anne Frank - 1 rue de Berne à Colmar. 

Soirée Thrillers Coréens

Vendredi 13 septembre à 19h - Projection au Cinéma CGR - Soirée spéciale 2 films


19H > The spy gone north

Yoon Jong-bin / 2018 2h21 VOST

Un ancien militaire sud-coréen est recruté par les services secrets dans les années 90 afin d’espionner Pyongyang et son programme nucléaire. Le film déroule le récit complexe de l’enrôlement de « Black Venus », son infiltration et la relation de confiance instaurée avec un dignitaire nord-coréen. S’ensuit un étourdissant jeu de dupes d’un cynisme absolu et profondément humain. Tourné avant les récentes tentatives d’apaisement entre les deux pays, le film invite à ne pas s’y fier : les poignées de main factices cachent souvent des symboles mortifères.

 


21H45 > Memories of murder

Bong Joon Ho / 2h10 - VOST - 2003 - version restauré de 2017

Le premier chef d’oeuvre de Bong Joon-ho (Palme d’Or 2019 pour Parasite) joue avec les codes du polar en s’inspirant d’un fait divers des années 80. Un tandem improbable formé par un policier et un détective enquêtent sur le meurtre de dix femmes assassinées dans un rayon de deux kilomètres par un serial killer qui n’a laissé aucune trace. Avec une rigueur teintée d’humour, le cinéaste dénoue cette histoire et la plonge dans la description minutieuse de la société provinciale sous l’emprise de la dictature militaire de l’époque.

Tarifs : 2 films > 12€ - 10€* / 1 film : 6,50€ - 5€*  *détenteur carte adhérent Lézard
Plus d'infos sur : www.cgrcinemas.fr/colmar/evenement/

Yann Bagot – Les forêts magnétiques

Exposition


Du 09 septembre au 23 octobre 2019 à l’Espace Lézard --- Vernissage le 07 septembre à 18h30 - Entrée gratuite


YANN BAGOT

- Les forêts magnétiques -

Au départ de cette exposition, des semaines à dessiner dans la montagne du HartsmannWillerKopf à Wattwiller, invité en résidence à l’occasion de la Few 2018, accueilli par la Fondation François Schneider et par l’Abri Mémoire de Uffholtz.
Dans cette montagne mangeuse d’hommes qui fut un effroyable champ de bataille de la première guerre mondiale, la forêt a repris le dessus sur l’histoire. Pourtant, dans chaque arbre, d’innombrables éclats d’obus et de métaux, saisis dans la terre par les racines, s’élèvent dans des ascenseurs de bois et de sève. Destin imprévisible, ces éclats meurtriers protègent aujourd’hui la montagne de l’exploitation forestière. La forêt de feu est devenue une forêt magnétique.

Vivifié par la chance d’être au coeur de cette nature survivante, j’ai dessiné parmi les arbres, des roches, des rivières, me plongeant dans l’existence de ces témoins de l’indicibles.
Dessiner, faire corps avec le paysage, se laisser relier, tenter d’apréhender l’essence des choses. Partir en quête de la forme et de l’élan intérieur du paysage, selon la formule de François Cheng. Chaque dessin apparait dans un double mouvement, à la fois exaltation de la singularité du présent, et exploration sensorielle de la mémoire du paysage, transformation du temps vécu en espace vivant.

L’exposition met en regard ces paysages à d’autres explorations à l’encre, dans d’autres forêts, à Fontainebleau, dans les Ardennes gaumoises, ou en atelier : cascades arborescentes, persistances minérales, récifs corailliens d’eau profondes, songes et esprits, forêts nocturnes et astrales.
Un parcours à grandes enjambées parmi les âges et les terrains, porté par l’élan des souffles naturels.

- Yann Bagot

Visite en groupe sur rendez-vous avec notre médiateur-trice
au 03 89 41 70 77 ou par mail : mediation@lezard.org

Dossier pédagogique disponible sur demande.

Visuel : © Yann Bagot, Forêt de Fontainebleau, encre de chine sur papier, 56 x 76 cm, 2019 (détail)

Lancement de saison 2019/20

Lancement de saison 2019/20

Samedi 07/09 - Espace Lézard

18h30


Vernissage exposition
- Yann Bagot -
Les forêts magnétiques

Un parcours à l’encre de chine parmi les arbres, les roches et l’eau.
Exposition de dessins réalisés en résidence au cœur de la forêt du HWK, à Wattwiller, en 2018.
(plus d'infos ici)

20h30


Concert sous tente
- The Cracked Coookies -
Chanson swing’n’roll
concert théâtralisé

The Cracked Cookies est un trio vocal féminin délicieusement fêlé, composé de Marie Ruby, Jitka Sterbakova et Marie Dubus, toutes trois chanteuses, musiciennes et comédiennes.
En s’inspirant de leurs aînées les Puppini Sisters et les Andrews Sisters, elles revisitent le répertoire traditionnel américain (mais pas que !) en ajoutant aux harmonies vocales un jeu de scène décalé et décoiffant !
Marie Dubus : Chant, flûte, ukulélé
Marie Ruby : Chant, guitares, arrangements
Jitka Sterbakova : Chant, percussions, piano
thecrackedcookies.com

22h30


Concert sous tente
- Gross Meister Fleisch -
Disco Funk

Clin d’œil humoristique au légendaire DJ Grandmaster Flash, ce groupe prétendument allemand sait visiblement cultiver l’art du décalage. Un bassiste-guitariste travesti plaque un groove imparable et dit des trucs incompréhensibles auquel répond un percussionniste et sa batterie de tambours, de cymbales et de samples qui nous font voyager aux frontières d’une disco punk, parfois expérimentale.
Günther Marisa : guitare, basse, chant
Arnaud Dieterlen : batterie

 

After : DJ François Zarbi

Bar & petite restauration sur place
Tarifs : 2 concerts > 10€ / 8€* / 6€**

Nicole & Martin

L’école Matthias Grünewald & Lézard présentent

NICOLE & MARTIN


«Avec trois fois rien, mais avec beaucoup de talent et une imagination débordante, ce couple d’acteurs présente des contes de Grimm émouvants, drôles et surtout édifiants.»
- LA VIE vue d’Avignon

Où ?
> Au 4 Rue Herzog, 68124 Logelbach/Wintzenheim

Quand ?
27 juin
Hansel & Gretel, scolaire
28 juin
Le pêcheur et sa femme, scolaire
29 juin 18:00
La jeune fille sans mains
30 juin 11:00
Jean de Fer

Tickets online sur www.nicole-et-martin.ch
Caisse : 60 min. avant la représentation
Enfants (5-16 ans) : 8€
Étudiants, apprentis, artistes, 60+ : 10€
Tarif adultes : 12€

Crédit photo : Luigi Sergio Tenani